Membres de l’Atelier 8, ajoutez vos projets !

Pour décrire votre projet, laissez un commentaire  ci-dessous avec les informations suivantes :

– Nom du projet ou titre de la thèse :
– Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse :
– Mots clés généraux (5) :
– Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels):
Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) :
– Date de début :
– Date de fin prévue :
– Résumé rapide:


14 réflexions au sujet de « Membres de l’Atelier 8, ajoutez vos projets ! »

  1. Nom du projet : Bancarisation et visualisation de ressources biophysiques historiques sur le Rhône
    – Noms des participants : F. Arnaud, D. Roux-Michollet, A. Antonio, J.M. Olivier, G. Carrel, F. Paran
    – Mots clés généraux : Données biophysiques, Ressources iconographiques, Archives, Photothèque, Rhône
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : archives départementales et nationales, ArcGIS Desktop, Portal for ArcGIS, Piwigo
    – Date de début : janvier 2017
    – Date de fin prévue : décembre 2017
    – Résumé rapide: Le projet a pour vocation de mettre à la disposition du collectif de l’Observatoire Hommes-Milieux Vallée du Rhône de nouvelles données et outils: (1) une banque de données historiques interdisciplinaire, regroupant des ressources géographiques, géomorphologiques et écologiques, (2) de nouvelles couches spatialisées sur la plate-forme de webmapping, (3) une photothèque offrant aux utilisateurs la possibilité de visualiser les ressources et de diffuser les images issues de leurs projets de recherche

  2. – Nom du projet : Étude et compréhension du rôle hydrologique et hydrogéologique des zones humides de têtes de bassins dans le soutien d’étiage des cours d’eau. Recherche de références dans les contextes très contrastés du bassin du Rhône. ZHTB.
    – Noms des participant.e.s :
    EMA : analyse statistique, hydrologie, météorologie, IRT (A. Johannet, J. Ré-Bahuaud)
    EMSE – UMR 5600 EVS : suivi et analyses hydrologiques et hydrogéologiques (F. Paran, D. Graillot)
    UJM – UMR 5600 EVS – Isthme : pédologie (histosols), géomorphologie (H. Cubizolle)
    UJM : géochimie (V. Lavastre) ; imagerie aéroportée MNE/IRT (D. Fayeaux)
    UMR 5023 LEHNA – ENTPE : géophysique pour la géométrie des tourbières (T. Winiarski)
    – Mots clés généraux (5) : zones humides, têtes de bassin versant, soutien d’étiage, bilan hydrique, répartition spatiale
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels) : critères et modèle de répartition spatiale des zones humides, télédétection et imagerie (drône), statistique
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : SIG, ModFlow, approche interdisciplinaire (pédologie, géophysique, imagerie, hydrologie, hydrogéologie, géochimie)
    – Date de début : 2016
    – Date de fin prévue : 2018 (phase 3 à planifier 2019-2020)
    – Résumé rapide : Cette étude repose sur le postulat qu’il existe un rôle important des zones humides dans le stockage et le soutien d’étiage des cours d’eau, voire des nappes. Les questions posées sont les suivantes : 1) Comment faire la part des origines des apports d’eau à l’étiage ? 2) Comment quantifier les capacités (stockage et transfert d’eau) des zones humides à soutenir les cours d’eau à l’étiage ? Les finalités de ce projet focalisé sur les zones humides de tête de bassins (ZHTB) sont multiples : 1) mieux comprendre le fonctionnement des échanges eaux superficielles / ZHTB / eaux souterraines ; 2) mieux appréhender les services rendus par les ZHTB en termes de soutien d’étiage ; 3) à partir des éléments de connaissances acquis, mieux préciser les vulnérabilités physiques des ZHTB afin d’apporter les arguments en vue d’une meilleure protection et gestion de ces milieux sensibles.

  3. Nom du projet ou titre de la thèse : ANR « Les vélos en libre service automatisé. Un système sociotechnique innovant et ses appropriations sociales »
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : Luc Merchez, …
    – Mots clés généraux (5) : transport/déplacement, mobilités, flux, système complexe, modélisation
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): réseaux, Big data, données individuelles, BD spatio-temporelle, simulation, géovisualisation
    – Date de début : fin 2012
    – Date de fin prévue : juillet 2016 (pour le financement…)
    – Résumé rapide:
    Le projet de recherche se donn(ait) trois objectifs scientifiques :
    ‐ la caractérisation du VLS comme système socio‐technique évolutif et sa modélisation ;
    ‐ l’analyse des modes d’appropriation individuels et collectifs de cette innovation sociotechnique et les mutations des pratiques et des représentations qui l’accompagnent;
    ‐ l’élaboration, sur cet objet particulier, d’un ensemble d’outils et de méthodes statistiques fondés sur l’analyse des systèmes complexes et la mise en place d’un dispositif spécifique de collaboration interdisciplinaire.

  4. – Nom du projet ou titre de la thèse : Cartographie régionale opérationnelle de l’espace de bon fonctionnement des cours d’eau
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : Startup GeoPk, Fantino, Talaska, Piégay, Schittek
    – Mots clés généraux (5) : websig participatif, cartographie régionale du réseau hydrographique, trame bleue, trame verte
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels):
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : websig
    – Date de début : printemps 2016
    – Date de fin prévue :
    – Résumé rapide:

  5. – Nom du projet ou titre de la thèse : Caractérisation de l’évolution contemporaine des corridors fluviaux à l’échelle régionale à partir des ressources cartographiques de l’IGN
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : Piégay, Vaudor, Mustière (IGN)
    – Mots clés généraux (5) : vectorisation automatique, évolution des lits fluviaux sur 50 ans, cartes topographiques
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels):
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : vectorisation automatique, statistique
    – Date de début : printemps 2016
    – Date de fin prévue :
    – Résumé rapide:

  6. – Nom du projet ou titre de la thèse : Riskbof + thèse Z. Zhang
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : H. Piégay, L. Vaudor, K. Michel, F. Perret, Z. Zhang, P. Lemaire, L. Tougne, N. Rivière, D. Lopez
    – Mots clés généraux (5) : suivi bois flottés par vidéo
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels):
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : caméra de terrain
    – Date de début :
    – Date de fin prévue :
    – Résumé rapide:

  7. – Nom du projet ou titre de la thèse : Représentations 3D pour une meilleure compréhension des mutations urbaines. L’exemple de la rive gauche du Rhône à Lyon (1781-2015)
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse :- Gilles Gesquière (Univ Lyon2 – LIRIS), Sylvie Servigne (Insa- Liris),
    – Anne-Sophie Clémençon (CNRS-EVS), Hélène Mathian (CNRS-EVS)

    – Mots clés généraux (5) : 3D, morphologie urbaine, processus, simulation, restitution historique, espace/temps
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): 3D, simulation, restitution historique, espace/temps
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : 3D, cartographie
    – Date de début : septembre 2016
    – Date de fin prévue : juillet 2016
    – Résumé rapide : Etudier et mettre en place de nouveaux concepts de représentation de données historiques dans une maquette 3D spatio-temporelle. Cette maquette permettra de s’intéresser aux questions des mutations urbaines de la rive gauche du Rhône du 18è au 21è siècle, sur la base d’un fond documentaire riche et d’une conceptualisation des différents processus en jeu intégrant différents niveaux d’acteurs (la partie Système d’Information et mise en base des données sera traitée par d’autres ressources et n’est pas à traiter dans le cadre de ce stage de master).

  8. – Nom du projet : PARTICULE (mesures PARTIcipatives pour mieux caractériser les Climats Urbains de Lyon et de ses Environs) – projet PEPS CNRS
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : F. Renard (EVS), D. Soto (EVS), F. Kuznik (CETHIL), L. Ponsar (Grand Lyon)
    – Mots clés généraux (5) : îlot de chaleur urbain, canicule, changement climatique, mesures participatives
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): interpolation spatiale, géoréférencement, télédétection, Landsat 8
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : mesure de température de l’air, température de surface et humidité relative
    – Date de début : 15/04/2016
    – Date de fin prévue : 15/04/2017
    – Résumé rapide: Le projet PARTICULE propose une approche innovante de monitoring participatif, dans le sens où il vise à développer une expertise partagée d’instrumentation mobile multi-échelle et multiparamétrique, à la fois au service de programmes de recherche en cours, mais aussi de projets d’aménagement à venir. Appliqué en ce qui concerne l’agglomération lyonnaise, ce projet PARTICULE constitue une opportunité de déployer une campagne d’instrumentation « massive » au sein d’un territoire pour lequel la connaissance des microclimats urbains est encore insuffisante. Les données obtenues auront pour finalité, dans un contexte de changement climatique, de caractériser les microclimats d’environnements urbains spécifiques, et d’être confrontées aux sorties des modèles climatiques « micro-échelle » pour validation et réajustement. L’intérêt de ce projet réside également dans le fait d’associer des observateurs bénévoles dans la mesure et de les impliquer en tant que « sentinelles du climat».

  9. – Nom du projet : ANR Skyline – volet géomatique 3D
    – Noms des participants EVS : M. Appert, C. Montès, C. Cunty, H. Mathian F. Jacquinod
    – Mots clés généraux : analyse géomatique, analyse 3D, visibilité, skyline, paysage urbain, gouvernance
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): : analyse géomatique spatio-temporelle du « retour des tours », analyse de visibilité 3D de la composition d’une vue d’un paysage urbain et de l’impact visuel d’un projet urbain
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : logiciel SIG, logiciels SIG 3D, logiciel 3D LIRIS
    – Date de début : 2013
    – Date de fin :2016
    – Résumé : Le projet ANR SKYLINE est un projet de recherche exploratoire, collaboratif et comparatiste sur la notion de Skyline, qui vise à poser les principes d’une gouvernance de la silhouette urbaine. Les volets géomatiques et géomatiques 3D visent à développer des outils de production d’analyses à destination des praticiens et différents acteurs impliqués dans la gestion, la régulation et la gouvernance du Skyline (analyse spatio-temporelle du « retour des tours », analyse de visibilité et de composition de points de vue).

  10. – Nom du projet : Géovisualisations 3D, réalité virtuelle et réalité augmentée au service de la sensibilisation du public au risque d’inondation (FLOOD AR)
    – Noms des participants EVS : T. Joliveau, F. Jacquinod, Maryline C. Da Cunha (stagiaire UJM), Marcel Vogt (stagiaire UJM)
    – Mots clés généraux : géomatique 3D, risque d’inondation, réalité augmentée, sensibilisation, évaluation de dispositif numérique interactif
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels) : visualisation 3D temporelle interactive du déroulement d’une crue, intégration d’information historique (crue passée), visualisations 3D de territoire (consultées de manière interactive sur dispositif mobiles et tactiles)
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : logiciel LIRIS 3D, logiciel géomatique 3D + logiciel de visite virtuelle, dispositif : smartphone + casques de réalité virtuelle et tablettes
    – Date de début : septembre 2015
    – Date de fin : avril 2017
    – Résumé : Projet de recherche-action pluridisciplinaire (EVS + LIRIS+Elico) pour développer des dispositifs numériques 3D de sensibilisation au risque d’inondation sous forme de réalité virtuelle et augmentée (« simulation située ») et en évaluer les effets (pertinence, efficacité, apports) grâce à des expérimentations publiques à l’été et à la rentrée 2016. Le projet vise à produire des méthodologies et outils de production des dispositifs et un retour d’expérience sur leurs apports à la sensibilisation du public au risque d’inondation.

  11. – Nom du projet ou titre de la thèse : évaluation des échanges entre karts et rivière
    – Noms des participants ou noms du directeur ou directrice de thèse : Hervé Chapuis, J. Ré_Bahuaud, F. Paran dir Thèse B. Guy, D. Graillot
    – Mots clés généraux (5) : modelisation par réseaux de neurones, SIG
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): élaboration de chroniques de mesures (débits, hauteurs, conductivité, temperatures, physico-chimie), integration de différentes couches thématiques dans ArcGis (géologie, hydrologie, thermographie infra-rouge, indicateurs biologiques), localisation spatio- temporelle des échanges karst/rivière
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : ArcGis, modèle neuronal sous Matlab
    – Date de début : oct 2013
    – Date de fin : dec 2016
    – Résumé :
    Le travail consiste à bâtir une méthodologie pour analyser et quantifier les échanges entre une rivière et sa nappe phréatique dans le cas d’un hydrosystème karstique (bassin versant karstique de la Cèze dans le Gard). Cette recherche interdisciplinaire fait appel à la géologie, l’hydrologie, la géochimie, la biologie ainsi qu’à l’analyse d’images infrarouges thermiques. Les résultats obtenus avec les différentes approches sont confrontés et interprétés selon leur convergence ou divergence en matière de transfert entre le karst et la rivière. Finalement, l’ensemble des résultats produits converge vers une méthode de modélisation permettant de caractériser le mieux possible les échanges nappe/rivière en milieu karstique.

  12. – Nom du projet ou titre de la thèse : evaluation des potentialités géothermiques de l’aquifere minier staphanois
    – Noms des participants ou noms du directeur ou directrice de thèse : Fayssal BOUCHEIKHCHOUKH dir Thèse D. Graillot
    – Mots clés généraux (5) : modelisation aux éléments finis, couplage modèle physique/SIG/représentation 3D
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): méthode de discrétisation, simulation regime permanent et transitoire
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : Feflow, ArcGis
    – Date de début : oct 2014
    – Date de fin : dec 2017
    – Résumé :

    L’arrêt de l’exploitation d’une mine, engendre l’ennoiement naturel de celle-ci, générant un aquifère minier qui est considéré comme une ressource géothermique de très basse énergie. L’objectif de cette thèse est d’explorer le fonctionnement hydrogéologique et thermique de ces aquifères miniers caractérisés par de fortes hétérogénéités spatiales et combinant milieux poreux et drains de forte conductivité hydraulique (ouvrages miniers ennoyés), et cela en faisant converger une approche hydrogéologique avec la simulation numérique des échanges thermiques dans le milieu souterrain, en vue de l’évaluation du potentiel géothermique de ces aquifères miniers.

  13. – Nom du projet ou titre de la thèse : Connectivity
    – Noms des participant.e.s ou noms du doctorant.e et du directeur ou directrice de thèse : Etienne Cossard, Jérôme Lejot, Hélène Mathian
    – Mots clés généraux (5) : érosion bassin-versant
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels): graphes et réseau
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : maths , sig et simulation
    – Date de début :janvier 2016
    – Date de fin prévue :
    – Résumé rapide: Quantification d’érosion en domaine viticole : passer de la parcelle au bassin-versant
    – Mesure de la qualité des couplages / relais de processus
    – Formaliser mathématiquement le fonctionnement du réseau hydro-sédimentaire
    – Discuter du concept de connectivité, non défini en géomorphologie…
    Trouver un indicateur ?

  14. – Nom du projet : Observatoires sonores des territoires (partie de HDR en cours)
    – Noms des participants : REGNAULT,
    – Mots clés généraux (5) : ENQUETER, OBSERVER, REPRESENTER, SON
    – Mots clés Atelier 8 (modèles et systèmes spatio-temporels):
    – Environnement technologique (instruments, méthodes, logiciels…) : pas d’outils intégrés à ce jour
    – Date de début : 2016
    – Date de fin prévue : 2018
    – Résumé rapide: La HDR consiste à énoncer les enjeux et modalités pratique de développement des observatoires de l’environnement sonore en lien avec les autres observatoires du territoire. Il s’agirait dans le courant 2018 de tester les outils les plus pertinents pour intégrer des données sonores (mesures, enregistrement audio et parole d’usager) à une base de données géographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *